Education

Le Rhodesian Ridgeback est un chien assez têtu et n’est donc pas à la portée de tout le monde. Un cours d'obéissance n'est pas un luxe superflu. Cherchez un dressage où l'accent est mis sur la relation entre le chien et son maître et sur l'encadrement du chien, surtout en ce qui concerne le contact avec d'autres chiens. A vous de vous occuper souvent et beaucoup de votre chien, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il peut jouer avec d'autres chiens, mais uniquement avec votre accord. L'éducation ne s’arrête pas après le cours pour chiots. (congénital veut dire : formé avant la L’adolescence d’un Rhodesian Ridgeback dure trois ans et pendant tout ce temps il faudra poursuivre l'éducation. Commencez le plus tôt possible avec les cours pour chiots, dès qu'il arrive chez vous. Si ce n’est pas possible, entraînez-le en attendant à se promener, à seul la nuit et à être propre.L'apprentissage d’un Rhodesian Ridgeback doit se faire principalement au moyen de récompenses. Un chien n'est pas un être humain, ne lui attribuez donc pas de sentiments humains.

La socialisation d’un chiot est primordiale. Cette période se situe entre 3 et 12 semaines. C’est une phase décisive dans la vie du chien pour qu’il devienne un animal de compagnie à part entière. Pendant les huit premières 8 semaines il appartient à l'éleveur de veiller à ce que le chiot soit bien soigné et socialisé C’est à vous de bien choisir l’éleveur de votre chiot. Si le chiot que vous achetez n'a pas été bien éduqué dès le début, vous devrez rattraper le temps en travaillant intensément à la socialisation. A partir du moment où vous amenez le chiot avec vous, vous êtes responsable de sa socialisation. Celle-ci ne s’arrête pas après 12 semaines. Ce processus doit se poursuivre jusqu’à l'âge adulte. Plus le chien est âgé, la socialisation sera difficile socialisation Profitez donc au maximum de cette période. Au plus vous exposerez votre chien à des impressions nouvelles, au mieux il se développera pour devenir un chien équilibré, capable de maîtriser chaque situation sans peur ni stress. Les impressions reçues durant cette période resteront pendant le reste de sa vie, tant les positives que les négatives. Il faut consacrer le temps nécessaire à cette socialisation ; vous le devez à votre chien.

van jongs af aan Dès le début emmenez votre chien partout ( en voiture, à la pleine de jeux, au marché, à la gare etc.). Familiarisez-le avec toute situation qu’il est susceptible de connaître dans sa vie. Le chien se méfiera de tout ce qu’il n’a pas connu étant chiot. Vivre dans un endroit isolé où il ne voit jamais de personnes étrangères ou rester seul à la maison des journées entières pendant que les maîtres sont au travail n'est bon pour aucun chien. Si vous habitez en ville, rendez-vous à la campagne pour qu'il apprenne à connaître des vaches, des moutons, des canards etc.

Tant que le chiot n’a pas reçu tous les vaccins, évitez les contacts dans les lieux publics où les gens sortent leurs chiens ou dans des endroits parsemés de déjections canines. Dans de tels endroits, le risque de contamination est élevé Prenez l'habitude de ramasser immédiatement toutes les déjections de votre chien. 

d’autres Un contact fréquent avec d'autres chiens ne peut être que positif et mérite d’être encouragé, mais veillez à ce que le contact avec le maître prime en toutes circonstances. C’est au maître de contrôle les contacts avec d'autres chiens. C'est à vous, le maître, de décider quand votre chien pourra jouer avec un autre chien. Veillez à ce que votre chiot ne joue qu’avec des chiens que vous connaissez et qui se comporte bien vis-à-vis des chiots. Le maître doit veiller à ce que le contact se déroule bien et en toute quiétude. Cela sera très utile plus tard, notamment lorsque le chien de vra suivre sans tirer sur la laisse.

Eleveurs vous remettront souvent une brochure dans laquelle ils vous expliquent comment s’y prendre dans l’éducation du chiot : propreté, contacts avec d’autres chiens, lui apprendre à rester seul, rassurer un chien inquiet, poursuivre la socialisation, particularités dont il faut tenir compte, que faite ou ne pas faire avec ce chiot.

Enfin, il faut noter que le Rhodesian Ridgeback a besoin de beaucoup d’exercice. Il appréciera une bonne promenade d’au moins 2 heures tous les jours.

Enfants

A la question de savoir si le Ridgeback peut cohabiter avec de jeunes enfants, la réponse est affirmative. Sachez que beaucoup dépend de la façon dont vous apprenez à vos enfants comment traiter les chiens. Songez que pas tous les chiens s’entendent facilement avec des enfants et que les enfants n’ont pas toujours un comportement exemplaire avec les chiens. Si cela se passe mal, ce n’est ni la faute de votre enfant, ni celle du chien, mais la vôtre, en tant que parent. C'est à vous d'apprendre aux enfants de respecter le chien et d'éviter les provocations. Sachez qu'un enfant ne comprend pas encore le langage corporel d'un chien et ne peut donc reconnaître les signes précédant un coup de bec défensif.  

Voici quelques conseils à donner à vos enfants ou aux petits voisins en âge de comprendre:

(congénital veut dire : formé avant la • appeler le chien vers soi,ne pas le suivre pas (un subordonné va toujours vers un plus haut en rang)

• ne pas crier, se battre ou s'enfuir en présence du chien

• respecter le chien, c'est-à-dire ne pas le déranger lorsqu’il dort, ne pas jouer de façon trop sauvage avec lui, ne pas mettre les doigts dans ses oreilles, ses yeux ou son nez, ne pas essayer de le soulever, ne pas le taquiner, le réveiller ou le tirer de son panier, ne pas l'habiller, ne pas toucher à sa gamelle ou son os etc…

• les chiens ont besoin de calme et d'un endroit abrité pour dormir

• ne pas donner d’ordres superflus ou contradictoires: une fois suffit, sinon le chien sait que vous aller répétez l’ordre et il apprend à ne pas obéir immédiatement

• ne jamais fixer un chien

• ne jamais se mettre à terre (ou dans le panier) à coté du chien, garder le visage plus haut que la tête du chien

• ne pas mettre le visage trop prêt du chien

• ramasser les jouets des enfants, ne pas laisser traîner des petites choses à la portée du chiot

Si les enfants sont encore trop jeunes pour comprendre, ne les laissez jamais seuls avec le chien. Mieux vaut prévenir que guérir. . Si vous n'avez pas d'enfants vous-même mais que vous savez qu'à l'avenir le chien aura des contacts fréquents avec des enfants, apprenez-lui très tôt ce qu’est un enfant. Passez à côté de l'école primaire au moment de la récréation. Demandez au petit des voisins de lui donner un biscuit ; il apprendra ainsi que les enfants sont chouettes. Comme le dit le dicton: ce qu'on apprend au berceau dure jusqu'au tombeau.

Mais, et cec i vaut pour toutes les races: «ne laisser jamais votre chien seul avec un enfant»

Rremerciements au «Rhodesian Ridgeback Club Nederland.

fr_FR